comédiennes
37/65
 
Tassadit
MANDI
langues
 Français (maternelle)
 Berbère (maternelle)
 Kabyle (maternelle)
 Anglais (lu/parlé)
 Arabe (lu ou parlé)
 Egyptien (notions)
 Marocain (notions)
sports
Course à pied - Danse contemporaine -
 

BIO


 

 

Le virus du théâtre, Tassadit l’a attrapé à l’école des sœurs blanches d’Aït Larbaa, une fin d’année scolaire où, avec les copines, elles avaient monté « Les 4 saisons » de Vivaldi. « Je jouais le soleil », se souvient-elle. Et elle ajoute : « C’est chez les sœurs blanches que j’ai tout appris ». Elle insiste : « Il faut l’écrire ».

 

Après le bac, elle est admise à l’école normale de Ben Aknoun d’où elle sortira avec un diplôme d’enseignante. La voilà professeur au collège Larbi Mezani à At Yani. Sans doute y serait-elle encore si un événement majeur n’avait tout bouleversé.

 

Sa mère décède et Tassadit rejoint son père à Colombes en France. Nous sommes au début des années 1970. Elle a 20 ans. Elle s’inscrit en Lettres Modernes à la Sorbonne. Elle y décroche une maîtrise de Lettres et enseigne le français à des étrangers.

 

Depuis Vivaldi, le démon du théâtre la tenaille, mais, en souvenir de sa grand-mère, elle en fait en kabyle. Elle rejoint la troupe qui, autour de Mohya, monte Molière et Brecht en tamazight. C’était au siège de l’actuelle ACB à Ménilmontant ( Paris 20). Elle enseigne donc, un pied dans le théâtre, le cœur dans le cinéma.

 

Un jour de 1992, elle demande à l’un de ses voisins qui travaille dans le cinéma de l’emmener sur un lieu de tournage. « J’étais même prête à faire le ménage sur le plateau pour pouvoir y assister », précise-t-elle. La voici sur le tournage de « La Crise » de Coline Serreau avec Patrick Timsit et Vincent Lindon. Eh bien, elle est prise ! Aujourd’hui, elle en convient : « J’ai eu la chance de rentrer dans le cinéma par la grande porte » Dès lors les rôles s’enchaînent.

 

Elle décide de quitter l’enseignement et de prendre un agent. « Et depuis, ça marche ». Parmi les nombreux films tournés depuis, on notera : « Le Plus beau métier du monde » de Gérard Lauzier en 1996, « Vivre me tue » de J.P. Sinapi en 2002, « Les Invincibles » de Frederic Berthe en 2013, et « Dheepan » de Jacques Audiard en 2015, Bastille day de James Watkins avec Idriss Elba et Richard Madden. Son rôle dans la série « Aïcha » de Yamina Benguigui et sa participation à la série culte « Plus belle la vie » la consacreront au petit ècran. Elle joue aux côtés de Gérard Depardieu, Vincent Lindon, Patrick Timsit, Daniel Prévot, etc.

 

Et puis un jour, elle passe avec succès le casting d’ « Asphalte ». Elle n’aurait jamais imaginé que cela puisse la mener aussi loin. Instruite, puisqu’elle est prof de Français, cultivée, Tassadit joue avec beaucoup de vérité des rôles de femmes simples et illettrées.

 

A propos de lettres, cette amoureuse de la poésie qui admire Rimbaud et Verlaine taquine elle-même la muse lorsque la nostalgie de son village natal la submerge. C’est le cas dans ce « Sonnet pour le Djurdjura » écrit il y a une vingtaine d’années : (…) Et moi petite fille de Grande Kabylie (à Ath Yenni)/ Je serai plus heureuse que les filles de Paris/ Qui se promènent le soir sur les Champs Elysées/Moi j’irai pieds nus par les chemins, les sentiers/Pour aller dire bonjour à ma douce pauvreté/ Qui a semé en moi mille graines de liberté.

 

À la question : « Qui est votre actrice préférée ? » , elle répond : Marylin Monroe.


Areski Metref pour le quotidien : Le soir d'Algérie


 

videos

  • Asphalte - Extraits
  • Ne m'abandonne pas - Extraits

Prix - Distinctions

2017 PARIS LA BLANCHE : Prix Jean-Claude Brialy des long-métrages français Festival Premier Plan d'Angers 
2016 PARIS LA BLANCHE Prix d'Interprétation Féminine au Festival International du Film de Saint Jean de Luz  

Cinéma

2017 COEXISTER - Fabrice Éboué
2016 PARIS LA BLANCHE - Lidia LBER TERKI - Rekia
2014 ASPHALTE - Samuel BENCHETRIT
- BASTILLE DAY - James WATKINS
- DHEEPAN - Jacques AUDIARD
2013 LES BOULISTES - Frédéric BERTHE
2011 LE VEAU D'OR - Hassan LEGZOULI
2010 MARIAGE BOULETTE - Frédéric DANTEC
- DERNIER ETAGE, GAUCHE, GAUCHE - Angelo CIANCI
- LE SIFFLEUR - Philippe LEFEBVRE
2005 BACKSTAGE - Emmanuelle BERCOT
- MALIKA - Rachida. KRIM
THE JEWISH TOY HERCHANT(Long métrage danois) - Jacob GROENLUKKE
LE SECRET DE FATIMA (M.M.) - Kanm BENSALAH
2003 LAISSE TES MAINS SUR MES HANCHES - Chantal LAUBY
2002 VIVRE ME TUE - Jean-Pierre SINAPI
LE DEF1 - Blanca LI
1996 LE PLUS BEAU MÉTIER DU MONDE - Gérard. LAUZIER
- LA BELLE VERTE - Coline SERREAU
1992 LA CRISE - Coline SERREAU

Télévision

2012/17 CHERIF - Saison 1 à 5 - Vincent GIOVANNI, Julien ZIDI
2015 NE M'ABANDONNE PAS - Xavier DURRINGER
2014 FALCO - Jean Christophe DELPIAS
- FAIS PAS CI FAIS PAS CA - saison 7
- NINA - Eric LE ROUX
2013/14 PLUS BELLE LA VIE
2013 DETECTIVES Série - Lorenzo GABRIELE
2012 AÏCHA, LA GRANDE VADROUILLE - Yamina BENGUIGUI
2010 AÏCHA, JOB A TOUT PRIX - Yamina BENGUIGUI
2009 AICHA - Yamina BENGUIGUI
- LABREA - Sigi ROTHEMUND
- ENGRENAGES - Gilles BANNIER
2008 FORTUNES - Stéphane MEUNIER
- LA COMMUNE (6 épisodes) - Philippe TRIBOIT
2007 FAITES COMME CHEZ VOUS - Pascal HEYLBROECK
- PLACE DE L'ORME - Marc RIVIERE
2004 HAUTE COIFFURE - Marc RIVIERE
- CORDIER JUGE ET FLIC - Jean-Marc SEBAN
2002/07 AVOCATS ET ASSOCIES - Patrick MARTINEAU
2003 P.J. - Gérard VERGEZ
- LES GRANDS FRERES - Henri HELMAN
- DOCTEUR COSMA - Franck APPREDERIS
2002 LE GRAND PATRON - Stéphane KAPPES
2001 RASTIGNAC OU LES AMBITIEUX - Alain TASMA
2000 LES ANNEES LYCÉE - Romain GOUPIL
1999 NAVARRO - Patrick JAMAIN

Court Métrage

2016 UNE DERNIÈRE COURSE - Sergio DO VALE
2015 COPAINS COMME COCHONS - Gaby OHAYON
- SLIM THE MAN (court métrage Arte) - Samir OUBECHOU et Chérif SAÏS

Web-Série

2016 LA VRAIE VIE DE MAJID - Frédédic BERTHE

Théâtre

2002 A L'USAGE DES DAUPHINS - Jean-Christian GRINEVALD
Avignon off

Auteur

POEMES NATURELS - Recueil de Poèmes Edités dans la Collection Rencontres Artistique et Littéraires Maison Rhodanienne de Poésie

Voix-Off

2006 AZUR ET ASMAR - Michel OCELOT