Bouton ouvrir/fermer
Pierre
NOTTE
Pierre
NOTTE
Agent
Yoann de Birague d'Apremont
y@ydb.fr
langues
 Français (maternelle)
 Anglais (maîtrisé)
chants
Variétés (bon)
tessiture
Baryton Martin
instruments
Piano (bon)

BIO


 

Pierre Notte est auteur, metteur en scène, compositeur, comédien.

Il a signé notamment les pièces L’Histoire d’une femme, La Nostalgie des blattes, Sur les cendres en avant, Pédagogies de l’échec, Ma Folle Otarie, Les Éprouvés, C’est Noël tant pis, Les Couteaux dans le dos, J’existe (foutez-moi la paix), Demain dès l’aube, Deux petites dames vers le Nord, Moi aussi je suis Catherine Deneuve.

La plupart de ses textes sont édités dans la Collection des quatre-vents à L’avant-scène théâtre. Ils ont été traduits et présentés en Allemagne, Angleterre, Italie, Grèce, Autriche, Bulgarie, Chine, Japon, États-Unis, Liban ou Russie. En 2015, il met en scène Moi aussi je suis Catherine Deneuve en japonais à Tokyo avec notamment Yõ Ko Kanze. Il est également auteur de pièces radiophoniques pour France Culture.

Comédien et chanteur, il s’est produit à Bologne, Rome et Washington, et a donné à Tokyo, à plusieurs reprises, des récitals de chansons. Il joue seul en scène L’effort d’être spectateur en juillet 2018 à Avignon. Comédien, il a joué dans ses pièces Et l’enfant sur le loup et J’existe (foutez-moi la paix) dirigé par Patrice Kerbrat ou par lui-même.

Pierre Notte a été journaliste, rédacteur en chef de la revue ThéâtreS et secrétaire général de la Comédie-Française. Depuis 2009, il est auteur associé au Théâtre du Rond-Point.

En 2011, il fonde sa compagnie, Les gens qui tombent, dont les parrains sont Judith Magre et Fernando Arrabal ; avec laquelle il a mis en scène : Kalashnikov de Stéphane Guérin, Noce de Jean-Luc Lagarce, Une actrice de Philippe Minyana, La Magie lente de Denis Lachaud, ainsi que ses textes La Nostalgie des blattes, L’effort d’être spectateur, l’Histoire d’une femme, Sur les cendres en avant, C’est Noël tant pis, Perdues dans Stockholm, La Chair des tristes culs et Sortir de sa mère, J’existe (foutez-moi la paix.)

Chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres, il a reçu le prix Jeune Talent de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques, le prix Émile-Augier décerné par l’Académie française, le Prix Théâtre Beaumarchais le Figaro, ainsi que le Publikumspreis du Blickwechsel à Karlsruhe, en Allemagne. Il a été nommé à quatre reprises aux Molières dans la catégorie « auteur ». Il est lauréat de l’association Beaumarchais et il reçoit le soutien du Centre national du théâtre pour sa pièce Demain dès l’aube.

En janvier 2018, les éditions Philippe Rey publient ses romans J’ai tué Barbara et La Chanson de madame Rosenfelt.

En avril 2018, les éditions Gallimard publient dans la collection Blanche son dernier roman Quitter le rang des assassins.

photos