Bouton ouvrir/fermer
Eugène
GREEN
Eugène
GREEN
Agent
Yoann de Birague d'Apremont
y@ydb.fr
langues
 Français (maternelle)

BIO



Eugène Green est né en Amérique du Nord. En 1969 il s’est installé à Paris, où il a fait des études de lettres, de langues, d’histoire et d’histoire de l’art. Il a acquis la nationalité française en 1976. 

 

En 1999, il a réalisé un film, Toutes les nuits , dont il a écrit le scénario, inspiré de Flaubert, sorti en mars 2001. Il a reçu le Prix Louis-Delluc/premier film 2001. Son deuxième long-métrage, Le Monde vivant, présenté en 2003 à la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes, est sorti accompagné du mini-film Le Nom du feu, projeté pour la première fois en 2002 au Festival de Locarno. En 2004, il a réalisé un troisième long-métrage, Le Pont des Arts, qui a été présenté à Locarno et est sorti cette même année. En 2005, il a réalisé un mini-film, Les Signes, présenté en Sélection officielle au Festival de Cannes, et dans la section Cinéastes du présent à Locarno,  2006. Un autre mini-film, Correspndances, fait partie d’un triptyque, Memories (les deux autres volets étant de Harun Farocki et de Pedro Costa), commandé par le Festival de Jeonju en Corée, et présenté aussi au Festival de Locarno, 2007, où il a obtenu le Prix spécial du jury. A Religiosa portuguesa [La Religieuse portuguaise] film majoritairement portugais, a été tourné à Lisbonne 2008, et présenté dans la compétition internationale du Festival de Locarno 2009. 

 

Écrivain, il a publié aux éditions Desclée de Brouwer deux essais, La Parole baroque (2001) sur le théâtre et la civilisation de cette période, et Présences (2003), sur le cinéma, ainsi qu’un recueil de contes, La Rue des Canettes (2003). En mars 2004, sont parus, aux éditions Melville, deux livres de poésie, réunis en un volume: Les Lieux communs et Le Présent de la parole. La Reconstruction, son premier roman, a été publié en 2008 par Actes Sud, et a obtenu le prix Édmée de La Rochfoucauld 2009. Un deuxième roman, La Bataille de Roncevaux, a été publié aux éditions Gallimard en novembre 2009, quand est paru également, chez Actes Sud, le texte théorique Poétique du cinématographe. Un troisième roman, Un conte du Graal, est prêt. Le scénario du film La Religieuse portugaise sera publié aux éditions Diabase en septembre 2010. Deux livres sont en attente de publication: Zonages et sirventès (poèmes), et Le Chien de Camões (épopée). Il est également l’auteur de cinq pièces de théâtre en vers : Julien le pauvre, La Parole dans le jardin, Le Rêve dans le Petit fer à cheval, La Pastorale du Jardin du Luxembourg, et La Vieille charité. En 2007, le compositeur Thierry Pécou lui a demandé de lui écrire le livret d’un opéra, L’Amour coupable, inspiré de La Mère coupable de Beaumarchais, et créé à Rouen en avril 2010. Il a également écrit des pièces radiophoniques pour France Culture : Les Messagers (2006) et Les Champs muets (non encore diffusé).

Pendant  une vingtaine d’années, il a poursuit des recherches sur la civilisation de la Renaissance et de l’époque baroque, notamment sur le langage théâtral de cette période, qu’il cherche à faire revivre dans une démarche qui s’apparente à celle qu’a suivit la musique ancienne.

 

Avec le Théâtre de la Sapience, qu’il a fondé en 1977, il a présenté un certain nombre de mises en scène expérimentales sur des œuvres baroques et modernes : Cendrillon (de lui-même ; Paris, 1978), Un esercizio spirituale barocco (oratorios de Carissimi et Charpentier ; Rome, 1983), La Ruelle du divin amour (la mystique baroque ; Genève, Trieste, Rome, Paris, 1985) et La Migraine d’Orphée de Benoît Chantre (Paris, 1989). Depuis 1992, il travaille avec cette compagnie sur un cycle de pièces de Corneille : La Suivante (Avignon, Théâtre des Halles et Palais des Papes — hors festival, 1993 ; Paris, Théâtre de l’Épée de Bois, 1994-1995), Le Cid (Avignon, Théâtre des Halles ; Paris, Théâtre de l’Épée de Bois, 1995), La Place Royale (Avignon, Théâtre des Halles ; Marseille, La Vieille Charité ; Paris, Théâtre de l’Épée de Bois, 1996). En 1999, pour l'année Racine, il a monté Mithridate, dans lequel il joue aussi le rôle titre. Le spectacle a été créé à Avignon (Théâtre des Halles), et présenté à Paris à la Chapelle de la Sorbonne (enregistré et rediffusé par France-Culture).

 

Il a créé en 1995 un festival à Paris, « le Mai baroque », comportant des pièces, des récitals littéraires, des concerts et des conférences ; une seconde édition a eu lieu en 1996.

 

Le Théâtre National de Prague l'a invité à réaliser, au printemps de 1999, la mise en scène de Castor et Pollux de Rameau dans le Théâtre des États.  

 

Comme interprète, il se produit seul ou avec des musiciens dans de nombreux spectacles poétiques et littéraires : 

 

En ce mois de l’amour et de la mort, poèmes de Ronsard (Paris, Dunkerque, Bourges, Genève, château d’Écouen, depuis 1986) ; Le Danseur et la danse, poèmes de Yeats en anglais et dans la traduction d’Yves Bonnefoy (Paris, 1989) ; Théophile de Viau et ses amis (Château de Chantilly, Montpellier, Paris, 1990-1994) ; Il n’est rien qui n’ait son langage, fables de La Fontaine (Paris, Montpellier, Le Mans, Avignon, Marseille, 1992-1996) ; Je sais de ce palais tous les détours obscurs, Racine et Port-Royal (Port-Royal des Champs, 1992) ; L’Esprit et la mort, la poésie du temps de Corneille (Paris, Dunkerque, 1992-1993) ; Racine :de Port-Royal à Saint-Cyr (Port-Royal des Champs, 1993) ; Il Sole e la morte, textes baroques français et italiens (Palerme, Mondovì (Piémont), 1993-1994) ; Amour, sois Ariane, poésie et musique baroques tchèques (Paris, 1993-1995) ; La Gaster littéraire, textes gourmands des XVIe et XVIIe siècles (Blois, Paris, 1993) ; Le bon, gros Saint-Amant (Paris, 1994) ; Sous le signe  Saturne, poèmes de Verlaine (Paris, 1996-1997) ; La Muse Marotine, poèmes de Marot (Nantes, Paris, 1997); Récits de Port-Royal  de Racine (Paris, 1998), Les Lieux communs, de lui-même (Paris, 1999); Le Sermon sur la mort de Bossuet (Auch, Arques-la-bataille, Toulouse, Paris, 2002; Les Contes de Perrault (Arc-la-bataille, Sospel, 2003).

 

Il dirige depuis 2003 la collection de littérature orale Voce umana pour la maison de disques Alpha.

 

Il a enregistré un disque de Fables de La Fontaine (Sonpact), et un autre de poèmes de Théophile de Viau ( La Conversation, avec des pièces de théorbe de Robert de Visé interprétées  par Vincent Dumestre (Alpha), Le Sermon sur la mort de Bossuet (Alpha), les Contes de Perrault (Alpha), et, avec Julia Gros de Gasquet et Manuel Weber, les Poèmes de Mallarmé.  Dans l’enregistrement du Requiem de Charles d’Helfer, réalisé par l'ensemble A Sei Voci, il dit l’oraison funèbre de Charles III de Lorraine (Astrée-Auvidis).

 

Depuis 1980, il donne des stages pour comédiens et chanteurs. Parmi les institutions où il a enseigné, l’Accademia Claudio Monteverdi de Venise, le Corso d’Estate di Erice (Sicile), le Centre de Musique ancienne de Genève, l’Ecole supérieure d’art dramatique du Conservatoire de Genève, et le Corso internazionale di Urbino.

 

Il fait des interventions pédagogiques en cinéma à la FÉMIS, dans les ateliers de cinéma de l’Université de Paris VII, et dans la section cinéma de l’École des Beaux-Arts de Genève.


Sorti en France en Mars 2015 et sélectionné au Festival de Locarno, "La Sapienza" remporte un franc succès critique et public. Il est également le premier film du réalisateur à sortir aux États-Unis.


Sa dernière réalisation, "Le fils de Joseph" est présenté en salle le 20 avril 2016 après diverses sélections et il remporte lors du Festival Européen du Film de Séville, le prix du meilleur scénario et celui du meilleur acteur pour Victor Ezenfis. Il est également nommé pour le Prix Delluc du meilleur film 2016.  

 

ACTUALITÉS

Filmographie

2017 Faire la Parole - Documentaire
2016 Le fils de Joseph
Prix du Meilleur Scénario, Prix du Meilleur Acteur pour Victor Ezenfis au Festival Européen du Film de Séville. Nommé pour le Prix Delluc du meilleur film 2016.
2015 La troisième partie de la Gaule - Documentaire
2014 La Sapienza (La Sapience)
2009 Memories - avec des films de Harun Farocki et de Pedro Costa
Avril 2007 ; Prix spécial du jury, Festival de Locarno/ Compétition internationale, 2007 ; seul, Prix du jury, Festival de Brive, 2009.
- A Religiosa Portuguesa [La Religieuse Portugaise]
Festival de Locarno, Compétition internationale
2005 Les Signes - Mini-film
Festival de Cannes, Sélection officielle 2006; Festival de Locarno/ Sélection Cinéastes du présent 2006
- Correspondances - Mini-film. Commande du Festival de Jeonju (Corée), inclus dans le triptyque
2004 Le Pont Des Arts
Sélectionné au Festival de Locarno/ Cinéastes du présent 2004
2003 Le Monde Vivant
Sélection Festival de Cannes - Quinzaine des réalisateurs 2003 / prix FIPRESCI Festival de Londres 2003; Grand Prix Festival Indielisboa, Lisbonne, 2004
2001 Le Nom Du Feu - Mini-film
Festival de Locarno/Cinéastes du présent 2002 /Prime à la qualité, CNC 2004
1999 Toutes Les Nuits
prix Louis-Delluc du premier film 2001

Bibliographie

2017 Les voix de la nuit - Édition Robert Lafont
2015 L’Inconstance des démons - Roman
À paraître
- L'ami du chevalier de Pas, portrait subjectif de Fernando Pessoa, Diabase
2014 Le lac de cendres - Poème. Arfuyen
- Un Conte Du Graal - Roman, Diabase
2012 Les Atticistes - Roman. Gallimard
2011 La Communauté Universelle - Roman
(2011, Gallimard, trad. lettonne, Mansards, prévue 2014)
2010 La Religieuse Portugaise - Scénario, Diabase
2009 Poétique Du Cinématographe - Actes Sud - Notes
- La Bataille De Roncevaux - Roman. Gallimard
prix Ève Delacroix de l’Académie française - 2010
2008 La Reconstruction - Roman. Actes Sud
Prix Édmée de La Rochefoucauld, 2009, trad. allemande, Sujet Verlag, 2012, trad. lettonne, Mansards, 2012
2004 Le Présent De La Parole, Précédé De Les Lieux Communs - Poèmes. Melville/Léo Scheer
2003 Présences, Essai Sur La Nature Du Cinéma (Cahier du Cinéma -2003) - Desclée de Brouwer
- La Rue Des Canettes, Cinq Contes - Desclée de Brouwer
2001 La Parole Baroque - Essai. Desclée de Brouwer
- Le Mystère Des Mouettes - Poèmes